Une bonne nouvelle pour les intermittents du spectacle

Une bonne nouvelle pour les intermittents du spectacle

L’importante mobilisation des syndicats a peut-être porter ses fruits pour les intermittents du spectacle a qui il s’est vu accorder une « année blanche ». Ils bénéficieront d’un rallongement de 12 mois de leurs droits, leur permettant de tenir le coup jusqu’à ce qu’ils puissent reprendre le travail. 


L’état appelle aussi à « une saison hors normes » mais les suggestions apportées semblent peu réalistes. 

L’artiste Vanasay Khamphommala souligne que « le temps de la recherche, nécessaire pour inventer des modèles de fonctionnement des institutions et des formes artistiques adaptées à la situation, n’est pas pris en compte ».


De nombreuses zones d’ombres persistent et les réponses apportées par l’État ne permettent pas aux professionnels du spectacle d’être rassurés. Néanmoins le dialogue semble possible et toute la profession se mobilise pour chercher des solutions permettant la survie du monde du spectacle et la sécurité de tous.